Référence 2539 Prix 1.100.000 €
Honoraires d'agence à la charge du vendeur (consulter nos tarifs)

En Ardèche méridionale, à 45 minutes à la sortie de l’A7 Montélimar Sud, une exceptionnelle propriété sur un site occupé par les romains, puis par les moines cisterciens au 12ème siècle et agrandie au 19ème, avec 226 ha de terrain attenant. Elle est composée de quatre bâtisses authentiques à RÉNOVER et profite d’une position dominante et en pleine nature comprenant : - une maison de Maître de 310 m2 dont 186 m2 habitables avec piscine - deux maisons adossées d’un total habitable de 385 m2 dont 184 m2 habitables - une maison de gardien de 96 m2 avec 230 m2 de dépendances - une ancienne bergerie/magnanerie de 632 m2 - une grange en ruine de 80 m2 - deux bergeries isolées de 72 m2 et 89 m2. Eau de Ville et eau de rivière, chauffage central au gaz dans la maison de Maître. Chauffage électrique et poêles à bois pour les autres logements. 3 fosses septiques.

Rare en Ardèche méridionale, cette ancienne propriété rurale a préservé l’intégrité de ses terres.

Edifiée en position dominante avec une vue champêtre sur un paysage de garrigue bordé par une rivière, elle bénéficie d’un cadre exceptionnel.

La maison de Maître fait face à la vue sur la vallée et s’élève de deux niveaux sur un rez-de-chaussée inférieur. L’entrée principale au rez-de-chaussée supérieur, s’ouvre sur un hall de 7,54 m2 avec des carreaux en ciment et un escalier en pierre vers l’étage. Ce hall distribue une chambre de 25,40 m2 avec un sol en carreaux ciment comprenant une salle de bains ouverte avec baignoire et des placards muraux anciens. En annexe une salle d’eau avec W.C. de 5,36 m2 est également accessible directement depuis le hall d’entrée qui mène également au salon. Cette pièce voûtée de 28,28 m2 est également carrelée avec des carreaux ciment couleur ocre jaune et s’agrémente d’une cheminée à foyer fermé. Quelques marches plus haut nous découvrons une grande salle à manger de 52,21 m2 avec coin-cuisine aménagé séparé par un bar. De grandes portes-fenêtres donnent sur la terrasse de 48 m2 semi couverte et équipée d’une cheminée barbecue, offre une vue splendide sur la nature qui s’étend jusqu’à l’horizon. Un escalier dans la salle à manger permet de rejoindre le rez-de-chaussée inférieur vers un cellier de 24,60 m2 avec sortie vers l’extérieur, un W.C d e 3,82 m2 avec lavabo, une buanderie-chaufferie de 32,68 m2 avec la chaudière à gaz et une sortie vers le jardin et la piscine.

La piscine de 8 x 4 m avec un escalier doté de « balnéothérapie » est entourée d’une plage à rénover. 

De retour dans le hall d’entrée, l’escalier conduit vers un palier de 8,60 m2 au sol ancien en carreaux de terre cuite qui distribue une chambre de 14,34 m2, une chambre de 14,22 m2, une chambre de 18 m2 avec placard mural et un dégagement de 2,64 m2 vers une salle d’eau avec W.C. de 6 m2.

A 50 mètres de la maison principale, une bâtisse en pierre se compose de deux logements adossés. L’entrée du premier logement (92 m2 habitables et 54 m2 de dépendances) est ombragée par une terrasse couverte de 11,24 m2 abritant un four à pain ancien en état. Deux petites dépendances mitoyennes d’environ 5 m2 font usage de débarras. De plain-pied, nous entrons dans une salle à manger de 42,77 m2 avec un coin cuisine, un sol en carreaux ciment anciens et une grande cheminée authentique en pierre accueillant un poêle à bois. Au même niveau se situent deux chambres de 22,80 m2 avec un parquet ancien, une chambre de 14,67 m2 avec un sol en béton recouvert de linoleum et une salle d’eau de 3,88 m2. Viennent en annexe, un cellier/buanderie de 8,60 m2 et un dégagement de 7,84 m2 vers deux caves voûtées et dallées en béton de 16,25 m2 et 19,75 m2. Les combles, avec un plancher en bois s’étendent sur toute la surface du logement et sont en grande partie aménageables.

Le second logement (92 m2 habitables et 146 m2 de dépendances), s’élève sur trois caves voûtées indépendantes et dallées en béton, de 37 m2, 8,84 m2 et 8,92 m2.

Au rez-de-jardin supérieur se situe l’entrée qui s’ouvre sur un hall de 8,75 m2 vers un séjour avec coin-cuisine de 32,18 m2 avec une cheminée authentique et un poêle à mazout, ainsi qu’un placard mural ancien. Contigu à cette pièce se situe une salle d’eau de 2,59 m2 avec un W.C. une chambre de 21,81 m2 mansardée et une véranda de 6,14 m2 avec une cuisine d’été et un accès à une terrasse couverte. Hormis la véranda carrelée, les sols de cette partie sont en béton recouverts de linoleum. A partir du hall d’entrée, une seconde aile du logement comprend une chambre de 18 m2 carrelée de tomettes anciennes, avec une cheminée décorative et un placard mural, une salle d’eau de 5,95 m2, un couloir de 5,95 m2 avec tomettes et une chambre de 18,36 m2 non carrelée avec cheminée décorative. Quelques marches plus bas, une salle à manger avec cuisine de 30,42 m2 a également conservé les tommettes d’origine et s’équipe d’une cuisinière.

Sur l’arrière de la maison s’adossent deux remises de 7,31 m2 et 6,87 m2 avec sols en béton.

 Le troisième bâtiment (96 m2 habitables et 230 m2 de dépendances) est indépendant et bénéficie de la situation la plus dominante. Est adossé au rez-de-chaussée de cette maison en pierre, un abri couvert pour véhicules de 54,52 m2 en deux parties. La maison s’élève sur deux anciennes étables 44,79 m2 (avec trois citernes de réserve d’eau de la rivière) et 51,62 m2        avec des sols en béton à usage de remise et cave.

Au rez-de-jardin supérieur, par une petite terrasse à l’entrée, la partie habitation avec parquets en bois s’ouvre sur un séjour de 48,77 m2 avec coin-cuisine et un poêle à bois. Elle comprend au même niveau, une salle d’eau avec W.C. de 3,93 m2 et deux chambres de 22,48 m2 et une chambre de 18,95 m2. En annexe se trouvent un garage de 38,67 m2 et une remise de 39,86 m2.

 Le quatrième bâtiment à usage agricole est constitué en deux parties. Le rez-de-chaussée de la première partie comprend un garage de 110,53 m2 dallé en béton, deux caves voûtées de 14,86 m2 et 43,20 m2 avec des sols en pierre et terre. Par le rez-de-jardin supérieur, le bâtiment possède également deux grands greniers aménageables de 78,47 m2 et 113,22 m2. La seconde partie est l’ancienne magnanerie (élevage de vers à soie) de 136 m2 avec une dalle en béton. Le grenier au-dessus est non-aménageable.

 Face à ce bâtiment se situe une ruine d’une surface de 80 m2 au sol. Sur la propriété se trouvent également deux anciennes bergeries de 72,12 m2 et 89,39 m2 sans eau ni électricité.

 Vous l’avez compris, cette propriété offre un potentiel exceptionnel pour de l’accueil et ses 270 ha de terrain d’un seul tenant sont un atout supplémentaire qui en font un domaine unique en Ardèche méridionale.